Créer un email, par où commencer ?

Vous souhaitez envoyer des emails à une base de prospects ? Ou bien vous avez pour objectif de fidéliser vos clients existants ? Quel que soit votre objectif marketing, il existe de nombreuses solutions d'emailing. Découvrons-les ensemble.
  1. Mettre à jour votre base d'envoi d'emails.
  2. Quelles sont les étapes de création d'un email ?
  3. Quel design pour mon email ?
  4. Comment router mon email ?
  5. Comment mettre en conformité vos campagnes emailing ?
  6. Ma segmentation est-elle conforme RGPD ?

Mettre à jour votre base d'envoi d'emails.

Le règlement de la protection des données personnelles (RGPD) au service de vos objectifs.

Si la majorité des acteurs du marché de l'emailing ne collecte pas le consentement de l'internaute qu'ils contactent par le biais de l'email, il est important aujourd'hui de vous mettre en conformité RGPD pour vos prochaines campagnes. Au-delà d'une contrainte, ces nouvelles normes imposées sont l'occasion pour l'ensemble des clients de router des emails plus ciblés et donc plus ROIstes. Cela représente également le choix de la confiance et du respect de vos clients et prospects.

Traitement de votre base de données.

Afin de bien gérer votre base de données si précieuse, il convient d'adopter de bonnes pratiques.

Gérer les demandes de désabonnement.

En premier lieu, veillez à gérer au plus court vos demandes de désabonnements d'emails. Ces désinscriptions doivent ainsi être prises en compte dans un délai maximum d'un mois suivant la demande. Cette action vous garantira un taux d'ouverture fiable. De plus, les FAI (Fournisseurs d'accès Internet) n'impacteront pas vos futures campagnes avec un taux d'ouverture qui serait jugé trop faible.
Créer et intégrer des emails dans votre mix marketingCréer et intégrer des emails dans votre mix marketing

Supprimer les hardbounces.

En second lieu, vous devez retraiter l'intégralité des hardbounces. Ces retours sont liés principalement aux adresses incorrectes mais également aux domaines erronés voire manquants.

Gérer la pression commerciale.

Enfin, l'agence en charge de vos emails se doit de vous orienter et vous conseiller sur le sujet de la pression commerciale. Il s'agit ici d'adapter avec finesse la fréquence de sollicitation de votre cible et de limiter ainsi les désinscriptions trop abondantes.
Créer un email conforme RGPDCréer un email conforme RGPD

Louer une base d'emails.

Si la location d'emails semble tentante, elle est bien souvent loin d'être la meilleure solution. En effet, vous ne connaissez absolument pas la pression commerciale exercée sur la base. De plus, les filtres appliqués sont bien souvent trop éloignés de vos objectifs de communication. Pour obtenir davantage d'emails qualifiés, il est préférable d'envisager d'autres supports tels que les jeux en ligne. A défaut, il est essentiel de poser, en amont de la location, les questions ci-dessous.
  • Quelle est la fréquence de sollicitation de la base email ciblée ?
  • Pouvez-vous m'indiquer la rareté de cette base par rapport à ma cible ?
  • Quelle est la gestion faite par vos soins de cette base ?

Quelles sont les étapes de création d'un email ? Notre agence web à Paris vous répond !

Créer votre objet d'email.

Notons ici que pour 62% des internautes, l'objet représente le 2nd élément déclencheur de l'ouverture de l'email. Le premier étant le nom de l'expéditeur. Cet objet est donc par définition à soigner tout particulièrement. Mais alors, comment bien le choisir pour avoir un fort taux d'ouverture et de délivrabilité ?

Un objet court et précis.

Pour commencer, votre objet d'email doit contenir entre 6 et 10 mots. Dans le même ordre d'idées, il doit présenter un maximum de 50 caractères. Toutefois, dans la mesure du possible, il est préférable de se situer entre 28 et 39 caractères. Cette dernière contrainte vous garantit un affichage optimisé mobile pour l'objet de l'email.

Quelle créativité pour mon objet d'email ?

Vous recherchez des idées d'objet mais ne savez pas ce qui est préférable ? Voici d'ores et déjà des éléments à proscrire lors de votre rédaction.
Tout d'abord, évitez les caractères spéciaux du type @/#.
Dans le même ordre d'idée, les majuscules et icones sont à proscrire. Il s'agit ici d'éviter que les FAI catégorisent vos emails en tant que SPAM.
Certains mots-clés sont à nuancer dans l'objet. On note ici par exemple : gratuit, promo, urgent…
Enfin, l'emploi de répétitions et de syntaxes trop espacées sont rédhibitoires.
L'idéal en matière d'objet reste donc l'utilisation de phrases simples et de verbes à l'impératif. Vous obtiendrez des actions concrètes de la part de l'internaute ainsi qu'une projection totale.

Comment augmenter le taux d'ouverture de l'email via l'objet ?

L'objet de l'email est bien trop souvent uniformisé et lissé d'une campagne à une autre. Et pourtant, certains éléments peuvent être ajoutés et déclinés en vue d'augmenter le taux d'ouverture. Votre email peut être, si l'intégration HTML est bien réalisée, personnalisé avec justesse et finesse. L'alternance de vos objets va représenter un second levier d'optimisation et évitera l'essoufflement de votre cible. Jouez également sur les thématiques très éphémères et ponctuelles. Ainsi, votre email suivra les tendances du moment et son appréhension n'en sera que facilitée.

Comment améliorer mes campagnes emailing ?

Nous répondrons à cette question par une réponse simple, évidente, et pourtant si peu mise en pratique. Il vous faut tester vos objets. Entre 2 campagnes oui, mais surtout lors d'une même campagne ! Cela vous garantira une comparaison fiable et objective. En éloignant l'aspect temporalité d'une campagne, vous vous focaliserez réellement sur le taux d'ouverture lié au wording de l'objet.

Optez pour un email adapté mobile !

L'optimisation de votre email en mobile doit être une priorité dans l'élaboration de votre mix marketing. Quand bien même certaines messageries supportent mal le responsive, le temps passé sur ce device suffit à vous convaincre de faire appel à une agence web spécialisée en responsive design.

Le choix de l'email responsive

Cette technique fait le choix de tables et images fluides. Les media queries viennent contrôler la disposition de l'email au travers de différents supports présentant des tailles bien différentes. Le media querie est un code conditionnel. Toutefois, il faut noter ici que ce code n'est pas supporté par certains clients de messagerie.

Le choix du code hybride

Nous entendons par code hybride la réalisation et l'intégration avec des tailles de pourcentages et des valeurs maximum (max-width). Ce code représente une véritable alternative au code précédent afin de garantir sa prise en charge par un ensemble de clients de messagerie. Outlook, Thunderbird, Lotus Notes d'IBM, MailBird Lite, Mail pour Apple, Gmail et autres.
A noter ici que, pour Outlook, l'agence web qui intègre votre email ajoutera des commentaires conditionnels bien spécifiques à cette plateforme.
Intégration HTML d'un emailIntégration HTML d'un email

Quel design pour mon email ?

Exploitez le pré-header.

Trop peu utilisé, le pré-header est un emplacement à fort potentiel de votre email. Il représente une phrase suivant l'objet et est utilisé dans la prévisualisation de ce dernier. Ce zoning vient influencer la prise de décision lors de l'ouverture de l'email.

Séparez les textes et les images.

Votre email contient une bannière ? Pourquoi ne pas séparer votre texte de l'image ? En effet, lors de l'ouverture, certaines images ne s'afficheront pas correctement. La séparation texte/image vient alors compenser cette mauvaise interprétation de votre client de messagerie.

Optez pour une landing page mobile

Il est question ici de la page associée à votre email et permettant d'ouvrir ce dernier sur Internet. Cette page se doit d'être adaptée mobile afin d'assurer sa lisibilité et une forte conversion sur tous les supports. 

Comment sélectionner les images ?

La réponse est loin d'être évidente et dépend en grande partie de votre secteur d'activité. Cependant, certains écueils peuvent être évités. La taille maximale de vos images ne doit pas dépasser les 500 Mo pour permettre un chargement optimal. Préférez l'utilisation d'une couleur dominante et de 2 autres couleurs venant contraster la première. Pour finir, veillez à respecter un bon ratio texte/image (60/40 dans l'idéal).

Quelle police choisir pour mon email ?

Malheureusement ici, le choix est plutôt réduit du fait de la nécessité de rendre votre email adapté pour le mode mobile. Voici une liste non exhaustive des quelques polices bien tolérées par les messageries : Arial, Tahoma, Georgia, Times New Roman, Verdana, Lucida.

Comment bien intégrer le footer de mon email ?

Souvent négligé, le footer de l'email est un élément qui doit permettre 3 actions simplifiées et accessibles pour tous.
  • L'accès aux réseaux sociaux
  • La lecture des mentions légales et des PNNS
  • Le désabonnement et la gestion de toutes les préférences de réception des emails (opt-in). 
Dans le cas particulier du désabonnement, il convient d'en simplifier la démarche. Même s'il s'agit du point noir de votre campagne, le choix de se désinscrire est une décision qui doit être prise au sérieux. Elle doit être réalisable en un unique clic afin de respecter le protocole RFC 8058. A cela s'ajoute l'en-tête « list unsubscribe » dans la signature DKIM qui permet de rassurer sur la provenance de votre email.
Campagne emailing pour la communication digitale Banque BCPCampagne emailing pour la communication digitale Banque BCP

Comment router mon email ?

Organisez votre planning de routage.

Le routage de votre campagne d'emailing ne se limite pas à vos contraintes de création, validation et intégration. En effet, il faut également garder à l'esprit les contraintes imposées par tous les FAI. La mise en place de différentes vagues de routage est une méthode peu utilisée car complexe à gérer. Groupe SCR est une agence d'emailing spécialisée dans la réalisation de campagnes optimisées dans ce sens.
 

Quels KPIs fixer pour ma campagne ?

Il s'agit ici de valider les éléments précis de votre campagne marketing. De fait, l'email est un support de communication qui est inégalable en matière de tests et de retours, le tout pour un faible coût.
Il conviendra donc de surveiller certains points essentiels lors des différents routages d'emails.

Le timing du routage.

Ce point est primordial lorsque vous exercez une forte pression commerciale. Ainsi, en alternant les jours et heures, vous pondèrerez cette pression et créerez une variété dans votre communication.
 

Qu'est ce que le taux de distribution ?

Également appelé taux de délivrabilité, il s'agit ici de la proportion de vos emails qui sont parvenus jusqu'à leur destinataire initialement ciblé. Ce taux sera amélioré via le traitement minutieux de votre base d'envoi.
 

Le taux de désabonnement.

Ce KPI vise à vous alerter sur la pertinence de votre campagne emailing. Cela vous donne ainsi la tendance, le pouls. Les refontes graphiques et techniques, le wording seront les éléments à ne pas oublier pour cet item en plus du message envoyé. La fréquence d'envoi permet également de comprendre certaines phases de désabonnement aux emails.
Création graphique d'un email responsiveCréation graphique d'un email responsive

Comment faire évoluer ma base d'emails ?

Votre base d'emails est précieuse mais également capricieuse. Sans cesse en mouvement, elle doit néanmoins être surveillée de près au regard de la segmentation appliquée.

Quel serait un bon taux d'ouverture ?

La réponse à cette question n'est pas aussi simple que cela. En effet, la détection de l'ouverture de l'email n'est pas fiable encore à l'heure actuelle. Le système ne fonctionne que via l'affichage d'une image masquée. Ainsi, le taux d'ouverture affiché est souvent inférieur à la réalité.
KPI d'une campagne emailingKPI d'une campagne emailing

Qu'est-ce que le taux de clic ? (CTR)

Ce KPI correspond au ratio entre les clics sur votre support et les impressions. Dans le cas d'un email, il s'agira du nombre de clics sur le nombre d'emails parvenus jusqu'à leurs destinataires. Le taux de clics n'est important que si vous prenez le temps de le détailler au-delà de la vision globale de l'email.
Un outil d'analyse des emails est un élément à envisager fortement si vos campagnes d'emailing représentent un réel support de votre mix marketing. Groupe SCR dispose d'un outil très performant dans la gestion de vos campagnes d'emailing.

Comment mettre en conformité vos campagnes emailing ?

Activation du double opt-in (DOI)

La première étape de mise en conformité consistera à exiger un double accord de la part de l'internaute qui s'inscrit sur votre base. D'un clic volontaire et clairement identifiable suivra l'envoi d'un email. Cet email de confirmation fournira un lien de validation de l'adresse. Seules ces 2 étapes bien distinctes permettront d'obtenir une collecte de données qualifiées, et donc le consentement de votre cible.

Comment gérer le traitement des données personnelles ?

Plusieurs points sont essentiels lors de la collecte de données personnelles dans le cadre des emails notamment.

Collecter les sources.

Vous trouverez ci-dessous une liste des informations qui doivent être accessibles à tout moment pour chaque collecte. 
  • Les coordonnées de la personne responsable du traitement
  • Les informations à caractère personnel qui vont être collectées (ces informations pouvant sur simple demande être compilées et rendues accessibles à toute personne physique qui en ferait la demande, il s'agit ici de garantir le droit à la portabilité des données)
  • Les finalités du traitement
  • Les destinataires des données personnelles collectées
  • L'intention ou non d'effectuer un transfert de ces données vers un pays tiers ou encore vers une organisation internationale
  • La durée de conservation desdites données

Suis-je conforme RGPD avec ma base d'emails actuelle ?

Depuis le 25 mai 2018, vous devez avoir renouvelé la demande de consentement. Si ce n'est pas le cas, tournez-vous vers une agence spécialisée RGPD comme Groupe SCR afin de vous mettre en règle.

Ma segmentation est-elle conforme RGPD ?

Lors de la phase de segmentation de votre cible d'emails, vous devez être en mesure de produire certaines justifications.
Premièrement, la raison d'application de chaque filtre appliqué. De plus, ce filtre ne représente-t-il pas un motif de discrimination ? Deuxièmement, vous devez être certain que vos contacts ainsi ciblés ont approuvé explicitement ce traitement, et ce pour les fins que vous vous êtes fixées.
Vous souhaitez confier vos campagnes d'emailing à une agence experte dans ce domaine ? Contactez-nous.
Pour aller plus loin, découvrez notre expertise en matière de développement web.
Pour aller plus loin